Le lundi 22 février 2016, le Directeur de cabinet du Premier Ministre, M. Ahoua N´doli Théophile a co-présidé avec SEM Georges Serre, Ambassadeur de France en Côte d´Ivoire, la cérémonie d´ouverture de la Revue Sectorielle 2015 des projets du C2D,qui s´est refermée le 29 février 2016 à l´hôtel Palm club, avec un ensemble de recommandations, visant à améliorer les conditions de mise en œuvre du C2D. / Le Pôle Mère Enfant de l´hôpital Saint Jean Baptiste de Tiassalé,financé par l’Etat de Côte d’Ivoire à travers les ressources du C2D, pour un montant de 796 331 798 FCFA , a été inauguré par le Président de la République SEM Alassane Ouattara, le 16 avril 2015 à Tiassalé. / Dans le cadre de la mise en œuvre du 2ème C2D, le Gouvernement Français et l´Etat Ivoirien ont procédé à la signature de 4 textes que sont :l´Avenant à l´accord cadre, l´Avenant à la convention de compte, la Convention d´affectation Appui budgétaire 2014, et l´Avenant à la convention d´affectation Eau, le vendredi 19 décembre 2014, à 8h45 mn à la Primature.
     
ACTUALITES
Économie: INAUGURATION DE LA CENTRALE D’EAU POTABLE D’ANDOKOI / 1,6 million de personnes alimentées. Manuel Valls (PM français): « notre engagement parle au peuple »

L’usine de production d’eau portable d’Andonkoi, dans la Sous-préfecture de Songon, a été inaugurée, le lundi 31 octobre 2016, par  les Premiers ministres ivoirien, Daniel Kablan Duncan et français, Manuel Valls. Selon le ministre des infrastructures économiques, Patrick Achi, ce projet permettra d’assurer, de manière pérenne, la continuité du service d’eau pour la ville d’Abidjan, et particulièrement pour les quartiers d’Abobo et d’Anyama  qui concentrent près de 1,6 millions d’habitants. « Ce site de production d’eau potable fournira 50.000 m3/jour, faisant passer la production de la ville d’Abidjan à un niveau supérieur à 600.000 m3 », a-t-il indiqué. Cette centrale dont les travaux de construction ont duré 18 mois, a coûté 27,8 milliards de francs CFA sur un financement de l’agence française de développement (afd), à travers le programme du Contrat de désendettement et de développement (C2D). « Ce programme d’augmentation de nos capacités de production, se poursuivra tant à Abidjan  que dans les villes de l’intérieur et les zones rurales », a ajouté le ministre Achi. Pour sa part, le Premier ministre Valls a souligné l’étroitesse des relations entre la Côte d’Ivoire et la France, à travers ce projet. « L’amitié, l’amour, ce sont des mots, des messages mais, ce sont d’abord des preuves concrètes. Et, aujourd’hui, nous sommes dans le concret, dans la réalité. Nous sommes sur le terrain, et nous faisons la démonstration  devant la presse, les autorités ivoiriennes et françaises mais aussi devant toute l’Afrique, que notre engagement parle concrètement au peuple. Depuis maintenant cinq ans, la France et la Côte d’Ivoire travaillent ensemble à ce projet Songon. Nous avons décidé d’assurer le financement à travers le C2D. A chaque fois que la Côte d’Ivoire a besoin de la France, c’est notre vocation d’être là, à vos côtés. Dans un vrai partenariat gagnant-gagnant, respectueux de chacun.

C’est vrai dans le domaine de la coopération militaire ou sécuritaire. C’est vrai aussi, bien sûr, dans le domaine économique. Et, nous continuerons à répondre à vos attentes. Ce projet n’est qu’une première étape. Ensemble, nous lançons un deuxième projet pour améliorer la distribution de l’eau au plus près des quartiers qui en ont le plus besoin.

Bientôt, plusieurs centaines de milliers d’habitants supplémentaires auront accès à une eau potable, de qualité », a-t-il annoncé. Manuel Valls n’a pas caché sa fierté de voir cette station de Songon en état de fonctionnement. « La fierté pour la France de contribuer  à ce grand projet hydraulique au profit de la Côte d’Ivoire et de sa métropole. J’ai un seul  message à vous dire : j’aime l’Afrique, j’aime les Africains, j’aime la Côte d’Ivoire, j’aime les ivoiriens.

Pour non seulement votre enthousiasme, mais aussi votre volonté de construire l’avenir. Le monde a changé au cours de ces dernières années. Il est ouvert.  Il connaît la révolution numérique, la transition écologique. C’est ensemble que nous dévons agir sur ce sujet majeur. Et, la France a engagé 2 milliards d’euros (130 milliards de francs CFA) pour l’Afrique, pour lui permettre de faire face à  cette transition énergétique, et lutter contre le réchauffement  climatique, d’épouser toutes ces énergies renouvelables qui permettent de regarder l’avenir en face », a-t-il fait savoir. Puis, il a ajouté que pour la France, le nouvel horizon, l’avenir, c’est l’Afrique. Quant au chef du gouvernement ivoirien, il s’est félicité de la réalisation de cette usine qui va, selon lui, avoir un impact considérable  sur la vie des populations.

Le gouvernement met en œuvre des programmes de résorption des déficits en eau dans les villes de l’intérieur. Et dans les zones rurales à deux niveaux. A court terme, il s’agit de palier les déficits immédiats dans la mise en place de forages, de châteaux d’eaux et d’équipements hydro-électriques villageois, pour traiter des situations d’urgence. A moyen et long terme, l’objectif est de doter notre pays de boulevards hydrauliques situés autour des principaux fleuves qui irrigueront les principales villes et villages y attenant, à travers le grand réseau national », a expliqué Duncan.

Soulignons que dans le cadre de cette visite de 48 heures en Côte d’Ivoire, Manuel Valls s’est également rendu, ce lundi à la chocolaterie Cémoi à Abidjan.

Jonas BAIKEH
.

 

 

Publié le 02 Novembre 2016 | SOIR INFO N°6620 du Mercredi 2 novembre 2016, P10.
 
Appel à candidature

Appel d'offres

GALERIE PHOTO
Retrouvez toutes les activités du C2D en images
17-11-2017 Lance les travaux de réhabilitation de la route Bouaké-Katiola-Ferkessédougou par le Premier Ministre Amadou Gon

PARTENAIRES
 
LIENS UTILES
- Présidence - Gouvernement
- Primature - Ministère d´Etat, Ministère de l´Intérieur et de la Sécurité
- Ministère du Plan et du Développement - Ministère de l´Economie et des Finances
- Ministère du Budget et du Portefeuille de l’Etat - Ministère des Transports
- Ministère des Eaux et Forêts - Ministère de l´Agriculture et du Développement Rural
- Ministère des Ressources Animales et Halieutiques - Ministère de la Santé et de l´Hygiène Publique
- Ministère de la Justice et des Droits de l´homme; - Ministère de l´Education Nationale, de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle
- Ministère de l’Emploi et de la Protection Sociale - Ministère de l´Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique
- Ministère de la Construction, du Logement, de l´Assainissement et de l’Urbanisme - Ministère des Infrastructures Economiques
- Ministère de la Promotion de la Jeunesse, de l’Emploi des Jeunes et du Service Civique - Ministère de la Salubrité, de l’Environnement, et du Développement Durable
- Secrétariat d´Etat chargé de l´Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle - Convention de la Société Civile Ivoirienne
- Ambassade de France en Côte d’Ivoire - Agence Française de Développement

© 2014 - Biennale Panafricaine des Droits de l'Homme Réalisation:@mons